Narcolepsie & hypersomnie idiopathique

Par le Dr. José Haba-Rubio, Neurologue FMH

La Fondation Arthanis forme des chiens d’alerte et d’assistance pour des personnes souffrant de narcolepsie et d’hypersomnie idiopathique.

 Le Dr PD-MER José Haba-Rubio, neurologue et spécialiste des troubles du sommeil, nous explique :

Les hypersomnies d’origine centrale sont des maladies relativement rares dans la population générale, mais qui peuvent être extrêmement invalidantes. Dans ces affections, le symptôme principal est une somnolence diurne. La somnolence diurne est définie comme l’incapacité à rester éveillé et alerte pendant les périodes d’éveil dans la journée. Cette somnolence prédispose les personnes atteintes de ces maladies à développer de graves baisses de performance dans de multiples domaines et à des accidents pouvant mettre même la vie en danger au domicile, au travail, ou au volant.

Parmi les hypersomnolences d’origine centrale se trouve la narcolepsie, une maladie qui se caractérise par des accès de somnolence brusques pendant la journée, incoercibles. A cela peuvent s’ajouter d’autres symptômes, notamment la cataplexie, soit la perte de tonus musculaire lors des émotions, pouvant entraîner des chutes et donc des blessures. Une autre affection est l’hypersomnie idiopathique qui se caractérise par une augmentation du besoin de dormir. Les patients atteints peuvent dormir 11, 12 ou 14 heures par nuit et avoir malgré cela d’importantes difficultés au démarrage le matin, avec une véritable ivresse de sommeil qui peut durer des heures, une somnolence dans les situations calmes et monotones et des siestes qui sont longues et non rafraîchissantes.

 Malheureusement, pour les hypersomnies d’origine centrale, nous ne disposons pas actuellement de traitement curatif, mais uniquement des traitements symptomatiques pour limiter au maximum l’impact des symptômes sur la qualité de vie. Ces médicaments, qui peuvent comporter un certain nombre d’effets secondaires, sont peu nombreux, et n’arrivent parfois pas à vaincre à 100 % tous les symptômes de ces maladies.

 Une approche nouvelle, originale, qui a déjà donné des résultats très prometteurs, est de proposer des chiens d’assistance d’alerte spécifiquement formés, qui sont proposés, notamment, par la Fondation Arthanis. En effet, ces chiens peuvent détecter les accès de somnolence et encourager leur bénéficiaire à rester actif pour ne pas s’endormir dans les situations potentiellement dangereuses. Ils ont ainsi le temps de se mettre en sécurité ou de prévenir leur entourage. Ces chiens spécialement formés peuvent aussi aider les patients atteints d’hypersomnie idiopathique à se réveiller matin ou lors de siestes, car souvent, ceux-ci n’arrivent pas à entendre les sonneries des réveils et peuvent continuer à dormir presque sans limite si quelqu’un ne vient pas les assister et les aider à sortir du sommeil.

 Les chiens d’alerte et d’assistance peuvent donc apporter un soutien considérable aux personnes atteintes d’hypersomnie centrale pour les aider à retrouver autonomie, sécurité et une meilleure qualité de vie.

Dr José HABA-RUBIO

Neurologue FMH

Centre du Sommeil de Florimont

Membre du conseil consultatif de la Fondation Arthanis

« * » indique les champs nécessaires

Adresse domicile*
© 2023 Fondation Arthanis - Tous droits réservés.